[]
#15

W

Rouleau d'écran de poésie
sous économie d'énergie
#15 • 03/18









Angela Carr

D'autres signes

Traduit de l'anglais par Simon Brown


* * *


C’est comme motif que le nom fait première impression,
comme griffe d’animal.

Son sexe est civilisé sous forme bureaucratique.


* * *


Le nom est facilement remplaçable, un aboutissement hors la portée des désignations.

Le nom appartient à l’invention. Impérial, il est insensible au chaud, au froid.

Le nom dans sa condition de poudre nous présente l’occasion de partager du prêt-à-manger, entourés de fleurs magnifiques dans une salle d’attente.


* * *


Le nom est trace d’assoupissements dans la hiérarchie des désirs. Il s’immisce entre le choix et l’indice d’appartenance d’un autre. Comme porte, tout nom suit l’axe de l’identité.

Sans nom, on est sans place.


* * *


Toutes les villes sont un nom. Sa mise en œuvre est le vent.

Toutes les issues sont un nom.

On forme des caractères décoratifs à partir de rangées de coutures plates.

La force maximale de tout motif géométrique découle d’un équilibre des vecteurs tensoriels.

C’est alors que je cesserai de t’appeler par ton nom.


* * *


Ce nom est la laine teinte d’une brebis vivante.

On forme la rangée d’abord par la rencontre des points, puis par la prolongation en longueur de la rencontre, en partie ou en entier.

Les noms forment une chaîne, un aller-retour
ils fixent, attachent, clouent
ils éclairent la mise en corps des motifs.


* * *


Nous avons tracé la limite entre le nom et son endettement.

Le nom devait tout à la chaîne.

L’erreur de la pensée économique était monochromatique.

La fixation de l’extase dépouillée de sa couleur.

Le crédit formait rapidement une opinion publique nouvelle.

Ce qui vaut pour le verre et sa dureté vaut pour l’argent.


* * *


Le nom est distribué sur fond monotone de couleurs vibrantes.

Je nommerais l’exquis principe sous-tendant la diversité.

Ce « je » nomme l’opposition égale des extrémités.

Iris est autant nom qu’archive. Une situation sans aide, avec raison — en velours.


* * *


Il y avait des règles aux évents délicats, indifférentes à la représentation.

Il y avait des observations aussi fausses que leur identité.

Le nom en faisait exception.

Sa conception, une chose qui pendouille,
médiation d’un contraste entre tête et sol.
Voici la gravité du nom quand le soleil pénètre dans ta constellation.

Voici la façon dont la beauté formelle absolue sert à toute fin technique.


* * *


Le nom du lieu m’a appelé au crédit.

Nous protégeons le crédit qu’on nous accorde.

Maintenant, ce sont les cellules qui exigent notre processus.


* * *


Cette suite est extraite de Here in There, Book Thug, 2014.




Giao David

Poèmes pour tous ceux qui croient que je n'existe pas



I

C’est une vie
bien remplie. Le titre.

Ecole, deux
enfants, un tatouage,
et je jardine.




II

C’est un jardin.
Le titre.

Le tas d’ordures qui prospère
donne plus d’ordures.

On ne le savait pas
dans le titre.




III

Eh ben voilà.
Un fruit trop mûr
est tombé
du mauvais arbre.




IV

Ne te fatigue pas.
Tape ramasser
dans la barre de recherche.




Michelle Wonja & Samuel Rochery

Le temps perdu dans les moteurs de recherche















Chloé Guézo

Combien coûte la revue watts ?

scanez
le code
rammassez
les pieces
enregistrez-vous
bizutez
votre banque
amortissez
vos economies
trouvez le prix du poeme

Guillaume Dorvillé

Yucca



Je voulais écrire un poème
intitulé Yucca
Mais après une brève recherche
c'est à l'araucaria que je pensais
Au désespoir des singes (araucaria araucana)

Tu avais planté
un araucaria
sur une bande de terre
entre la descente de garage
(c'est ainsi que l'on nommait
la descente goudronnée
qui menait du portail au garage)
et l'escalier qui descendait vers l'allée

Araucaria
est un mot très beau
et l'arbre est aussi très beau

Le notre n'a pas beaucoup grandi
et puis il a dû crever
un jour

Il n'y a pas de singes au Chili




suf marenda



*19*

J’écris des chiffres
la main sous la veste
XIX, 14, 12
Elle a l’air fine
blagues acharnées



*62*

Victor Hugo (+ ing)



*17*

Jarnac
mais l’usine 86.
Marqué à la culotte, rouge
cousue par les kilomètres
ton rire franc ou symbolique
me fait me commettre jadis
pas grave ni drôles
entreprendre



*32*

Mou froid salades et racines
m’ont fichu des caries sages
Fichtre.
Kant, Kant, rage
dans un trou se cale
est ma liberté.



*12*

du col est monté
la Simone en nature
a bu, bu, beaucoup
bu
pour la fin du par-delà
circulez-moi ces sanguins !
super.



*45*

Fruit de mer morte
Janissaire
avec Ross
La Bride et la Bossuet
en astroloplasme Bérangeore
j’ipanamémase la girlette
Ouh les amoureux.



*21*

Honneurs coulants
noenologie des pierres
et sirop de menthe
Chypre, Chypre, rage
Tout fol se conjugue
en ING (+ on)
en queue de sirène
quignoniturique
puis en pavé rose dans la piscine.
J’essaie d’arracher
la tendresse de son ratier
adieu, donc.
Comme je te hais



*29*

Pousse-toi
moi je peux les lire
à ton dessus
j’ai dit, je peux les lire !
arrête, le plus fort du monde
Je lui ai cassé les deux bras
et soufflet sur les deux pieds
pas pour toujours la Mélisse



*14*

Le marché du Quirinal
trium trivial
mes choco B.N.
fondus par les ruines.



*42*

Ophletenr woude
Ô bois vert
Ertnis for fuit
pull grisse
vlondontar la biche
vlondontiste
et passimbal létandard
on auparavant
conoplasma
con sept boules
jépa boulke
Jacquot non plus



*20*

Trop de clefs d’or
Mais où vas-tu frérot ?
Rue de la chaîne
Rude rocher
Plus possible d’escalader
là, on ambassade.



*66*

Une vache qui picole sur un mur
pies qui pissent dans un tonneau,
c’est de la délation.



*68*

hurons de mazières
Mir évolutionnaire
cal (sic) érotomane
Cohn Bendit bourré d’épinards
c’est de la délation.



*31*

Haiku au cul
in the city
courageux pouème
ah, merci.



*35*

France Encore Beurrée
avec les mains enfoncées
falzar, futal et cahutes
balzhamorinol de poitrine
de port chauve
et déssale sa (mordu)

*-1*

Je ne me souviens jamais d'un seul,
A part peut-être :,

"Babar bu la bisque,
Et Ubu le homard".



Vous pouvez retrouver suf marenda et ses audioguides sur soundcloud :
https://soundcloud.com/user-606241211




Khalid EL Morabethi

Trois textes


MECANIQUEMENT PESTE MECANIQUEMENT THEBES MECANIQUEMENT


Le but c’est d’être mécaniquement mauvais. Il faut mécaniquement Thèbes dans mécaniquement peste. Il faut mécaniquement peste dans mécaniquement Thèbes. Il faut attendre mécaniquement un héros. Il faut mécaniquement rassembler des pièces. Il faut mécaniquement retourner en arrière. Il faut mécaniquement répéter la première phrase mécaniquement construite. Il faut mécaniquement une coïncidence savoir parler mécaniquement des coïncidences. Il faut mécaniquement un sentiment s’enfermer dans une boite mécaniquement et sentir mécaniquement un sentiment. Il faut sortir de la boite mécaniquement obscure. Il faut attendre que le fils devienne mécaniquement Horowitz. C’est impossible d’être mort mécaniquement c’est impossible d’être un personnage c’est impossible d’être à l’extérieur d’un personnage c’est impossible d’être mécaniquement c’est impossible d’arrêter mécaniquement c’est impossible d’être le silence mécaniquement c’est impossible d’être une chose il faut que le fils devienne Horowitz mécaniquement. Il faut être mécaniquement le frère. Il faut être mécaniquement le fils. Il faut mécaniquement un équilibre. Le déséquilibre et mécaniquement construit. Il faut mécaniquement attendre là la dernière phrase. Il faut mécaniquement Thèbes dans mécaniquement une autre langue. Il faut répéter mécaniquement la première phrase. Il faut parler une autre langue dans mécaniquement Thèbes. Il faut mécaniquement un rythme dans un texte mécaniquement écrit. Il faut un corps mécaniquement juste. Il faut habiter un corps mécaniquement peste dans une idée mécaniquement Thèbes. Il faut être mécaniquement visible. L’invisibilité est mécaniquement construite. Il faut un témoin mécaniquement présent. Il faut des témoins mécaniquement vivants. Il faut mécaniquement un pardon dans Thèbes mécaniquement nécessaire mécaniquement peste. Il faut une montagne mécaniquement haute. Il faut que le héros reste mécaniquement vivant jusqu’à la fin. Il faut attendre mécaniquement là. Il faut mécaniquement répéter. Il faut qu’une pomme tombe mécaniquement sur la tête mécaniquement peste. La pomme est mécaniquement construite. Il faut que le fils raconte l’histoire mécaniquement dans l’ordre. L’ordre est mécaniquement construit. Il faut que la mâchoire soit mécaniquement forte. La mâchoire dans la peste est mécaniquement construite. La force est mécaniquement construite mécaniquement la faiblesse de la force est mécaniquement construite. Il faut répéter mécaniquement. La répétition est mécaniquement construite. C’est impossible d’être mort mécaniquement c’est impossible d’être un personnage c’est impossible d’être à l’extérieur d’un personnage c’est impossible d’être mécaniquement c’est impossible d’arrêter mécaniquement c’est impossible d’être le silence mécaniquement c’est impossible d’être une chose il faut que le fils devienne Horowitz mécaniquement hors du personnage c’est impossible d’être à l’intérieur du destin c’est mécaniquement qu’une seule énigme. La structure est mécaniquement construite. Il faut être un héros mécaniquement peste mécaniquement Thèbes. Il suffit mécaniquement suffit mécaniquement. La beauté est mécaniquement peste. La beauté est mécaniquement construite. Il faut que la mort mécaniquement avance mécaniquement peste mécaniquement prendre le contrôle mécaniquement prendre la vie mécaniquement construite. Mécaniquement la répétition de la structure de la mort est construite. Dormir mécaniquement quand ça sera fini. La fin est mécaniquement construite. Il y a des lignes mécaniquement construites impossible Thèbes mécaniquement qu’on ne peut pas voir. Il faut mécaniquement crever les yeux. Le choix est mécaniquement construit. C’est mécaniquement Thèbes mécaniquement peste mécaniquement. La phrase. Le but c’est d’être mauvais.



"LE MONDE N'EST PAS JUSTE AU NOM DU FILS..."


Le monde n’est pas juste au nom du fils du premier singe n’est pas juste, étrangle-le étrangle-moi, il fallait y penser il y a une éternité vers 1994, je ne suis pas juste, le mal n’est pas juste, les autres salauds qui font du bien ne sont pas justes, tendre attend Satan, regarde-moi, parle-moi, étrangle-moi, regarde au fond de moi, je brûle les têtes des poupées, fous-moi à la mer, parle-moi, dis que je suis le mal, dis que je suis le mal, dis que je suis le mal, enterre- moi tout au fond trois papillons font trois papillons, dis que je suis le mal font trois papillons font trois papillons font dis que je suis le mal, casse moi les jambes et les bras et le cou et dis que je suis le mal, dis que je suis le mal, dis fantôme que je suis le mal, parle-moi, regarde-moi regarde tout au fond de moi, dis que je suis le mal, attend Satan tendre, dis que je suis le mal, tendre Satan attend, dis que je suis le mal, tes yeux, dis que je suis le mal, regarde-moi, Satan attend tendre, la viande n’est pas juste, à l’intérieur de lui n’est pas juste, trois papillons font trois papillons font à l’intérieur de moi n’est pas juste, dis que je suis le mal trois papillons font trois papillons font une veine invisible font une graine invisible font dis que je suis un fantôme invisible font tout le mal font un rat font trois papillons font dis que je suis le mal font une feuille invisible font l’existence de la haine et la haine et dis que je suis le mal trois papillons font Satan attend le temps tendre et la haine dis que je suis le mal, parle-moi, trois papillons font du métal dans le sang font dis que je suis le mal, regarde-moi, la masse n’est pas juste, dis que je suis le mal et le cerveau de la première personne à l’intérieur de moi, à l’intérieur de rien, à l’intérieur d’Ismaël n’est pas juste, dis que je suis le mal trois papillons font trois papillons font l’intérieur du foie n’est pas juste et dis que je suis le mal et la haine bleue n’est pas juste, trois papillons font des fantômes dans les nuages font fous-moi à la mer et quand la ténébreuse pensera à moi, je serai dans les nuages.



C'EST SIMPLE COMME VAN GOGH


Bonjour, c’est simple comme Van Gogh.

Au nom du fils du taureau en or et de la chatte à la voisine, il faut que ça soit original.

Bonjour, vous voulez que ça soit beau, donc ça ne sera pas du tout orignal.

Bonjour, vous voulez que ça soit fort mais la faiblesse d’un texte est toujours originale.

Bonjour, vous voulez un thème, malheureusement il existe, et un jour ça ne sera pas du tout orignal.

Bonjour, voilà, vous comprenez maintenant pourquoi

Au nom du fils du premier gorille et de la chatte de madame, il faut un premier problème.

Bonjour, Je suis un singe sage et le sourire c’est la rage, voilà, vous comprenez maintenant pourquoi tout ça se passe dans une cage… personne ne sait si c’est à cause de moi ou juste comme ça… ne cherchez surtout pas à comprendre car ça ne sera pas du tout original, c’est la nature.

Au nom du fils de quelqu’un et la chatte originale, je cache le soleil dans mon dos et je dis que je m’appelle Bélial

Bonjour, je suis comme une fleur, celle qui ne ressemble à rien, celle qui ressemble à un fantôme dont on sent la présence, dont on entend la voix mais dont on ne comprend pas le sens.

Bonjour, pour ce que ça soit original, il faut que j’assassine l’idée d’être… c’est le premier problème, il faut que j’assassine mes pensées.

Bonjour, pour que ça soit original, j’étais là, il y avait du bruit et chaque jour c’était à cause de… et je ne savais pas que j’étais toujours là.

Bonjour, si je meurs, ça sera original, vous comprenez maintenant comment ça va se passer et une fois que j’ordonne aux sens de ne rien dire et de partir apprendre à danser, ça ne sera pas du tout original.

C’est simple comme Van Gogh, c’était moi depuis le début.




Le tumblr de Kahild El Morabethi : SECICREXE




Christophe Petchanatz

Archives




































Watts Tv

The Voice Poésie



Jacques "Garou" R.
"à un moment, vous partez dans les aigus et ça devient de la bouillie onirique, on perd complètement le rythme, the rythm, c'est pour ça que j'appuie pas. Mais bienvenue dans l'aventure de The Voice Poésie."

Arthur 'Mika" R.
"Ne l'écoute pas, viens dans mon bateau, pochtron."

Nathalie "Jennifer" Q.
"On a bien compris dans votre prestation que vous aimiez vos visions, la chlorophylle et la weed, moi aussi je kiffe, mais est-ce que vous aimez les tomates et la politique ?"

William "Pagny" B.
"Coupez."








Ce quinzième numéro de Watts
a été achevé de coder
le 5 mars 2018,
sur l'ordinateur de Robert Watts.